• Accueil  • Genèse  • Projets  • Evènements  • Historique  • Situation géographique  • Contactez nous  • Soutenez nous  • Partenaires 
  • Manifestations  • Albums Photos  • Adhérents 

Projet Hydraulique
Bas de page Retour Projets Projet Moulin à mil Projet Chèvres CR mission 2007
De l'eau pour Inwagheur
Aout 2007: demande de la population


L'accès à l'eau potable et à l'assainissement est source de vie, de développement social et économique. Aujourd'hui, son non-accès est la marque la plus inacceptable de l'inégalité des richesses sur notre terre et va à l'encontre des droits les plus élémentaires de l'homme.

Nous, occidentaux, buvons, nous lavons en toute évidence.

Normal, l’eau coule quand on ouvre le robinet. Malheureusement les habitants d’InWagheur n’ont pas accès à ces actes évidents de la vie.

NOTRE PROJET


« Faciliter l’accès à l’eau potable par l’installation d’un réservoir central d’eau qui alimentera un réseau de bornes fontaines publiques. »

« Réhabilitation du forage. »

« Mettre en place une politique d’assainissement, induire la mise en place de collecte des déchets, améliorer la qualité des systèmes de stockage de l’eau. »

« Former, sensibiliser et transmettre une éducation à l’hygiène afin de réduire les risques de maladie que posent l’eau contaminée et le manque d’installation sanitaires. »

En France, nous consommons chaque jour en moyenne 150 LITRES D'EAU par personne:

120 litres d'eau pour un bain.

60 litres d'eau pour une douche.

20 litres d'eau pour la chasse d'eau des toilettes.

Entre 1 et 3 litres d'eau pour la boisson.

A In Wagheur, la consommation moyenne par personne et par jour est de 4 LITRES.

Une étude a été réalisée lors de notre mission en Décembre 2009, et ce projet est estimé à 73 500 €.

L’idéal serait de débuter les travaux début 2011.


Financement
Auto financement
25000 €
Subventions espérées
7000 €
Mécénat 2009
11000 €
Souscriptions et mécénat 2010
33500 €

Le problème de l’accès à l’eau apparaît prioritaire dans le village. Le manque d’installations mobilise une bonne partie de l’énergie de la population, (principalement les femmes et les enfants) diminuant leur potentiel de productivité. Le manque d'eau, de bonne qualité, et fiable, représente un risque pour la santé, exposant les habitants à diverses maladies. Parfois le stockage de l'eau à domicile provoque des maladies (paludisme). Les lourdes charges portées sur la tête (bidons de 20 litres chacun) entraînent des déformations du squelette. La présence d’installations performantes en eau et en assainissement est donc la condition nécessaire à de bonnes pratiques sur le plan de la santé et de l’éducation. L’accès à l’eau conditionne la réussite des projets de développement et rend la population plus productive du point de vue socio-économique.

Il nous faut trouver 33 500 €.


Depuis nos débuts nous avons pu compter sur votre appui

C’est grâce à votre engagement précieux que nous avons pu mener à bien nos actions:

-Installation du moulin à mil.

-Reconstitution du cheptel caprin.

-Dons divers en 2007 et 2009.

Pour compléter nos finances diverses manifestations sont prévues.

Nous faisons une fois encore appel à votre solidarité.

Aujourd’hui, nous vous proposons de vous engager à nos cotés, pour la réussite de ce projet d’envergure, en souscrivant pour des parts de château d’eau, chaque part valant 20 €.

Vous pourrez suivre l’évolution de la vente des 1500 parts ci dessous.


"Evolution de la souscription"
Février 2011,

les souscriptions et le mécénat n'ont pas donnés les résultats escomptés, mais d'autres actions nous permettent aujourd'hui de toucher au but.


"Evolution du projet"

2011 a vu la réalisation de notre grand projet hydraulique.

Les installations comprennent un réservoir (château d’eau) clôturé

Une mini adduction avec 4 bornes fontaines munies de robinets

3 abreuvoirs

La tête de forage et la pompe ont été changées.

Le hangar a été rénové.

Nous avons conservé l’ancien groupe électrogène pour le moment.


Le budget total est de 58560 € que nous avons pu régler en plusieurs fois : 40% au démarrage des travaux, 30% à la fin des travaux, 10% le 30/03/2012, 10% le 30/06/2012, et 10% le 30/12/2012.

Comme nous vous l’avions indiqué dans notre précédent courrier, nous avions pris la décision de financer et démarrer les travaux malgré notre impossibilité de nous rendre sur place.

Nous avons recruté à Tahoua, un correspondant, Ibrahim Rissatan Alfarouk, que nous indemnisons mensuellement et qui est chargé de surveiller la mise en place de nos différents projets et d’en assurer la cohésion.

Il a procédé à la surveillance du bon déroulement des travaux, à la mise en place du comité de gestion.

Il a déjà effectué plusieurs missions et nous a adressé des rapports.

Vous pourrez consulter ces documents sur le site et voir d’autres photos.

Ibrahim nous a envoyé les témoignages suivants que je tiens à partager avec vous sans qui rien n’aurait été possible!

- Lettre de remerciement des « notables », lire la lettre...

- Témoignages des villageois, lire les témoignages...

- Photos des travaux, cliquer...

"Remerciements"
Janvier 2012,

En ce début d’année 2012, nous tenions, une fois de plus à tous vous remercier pour votre soutien.

Que ce soit par des dons, des souscriptions, des aides ou des participations aux manifestations…

C’est la somme de ces gestes qui nous a permis d’atteindre nos objectifs.

"Evolution du projet"
Mai 2013,

Avec l'installation du nouveau moteur (17,5 KWA) ce 10 mai 2013, la joie se lisait sur tous les visages. Par exemple le lundi 12 mai 2013 dans la soirée, tous les élèves étaient présents à l'école, avant beaucoup aidaient leurs parents à puiser de l'eau.

Cette opération, la plus importante en terme de cout, s'est imposée suite à la panne de l'ancien moteur. Ce programme peut-être cosidéré à terme pour le moment.

Ce projet dans sa première phase, grace aux branchements (compteurs) a permis au comité de gestion de maitriser la vente d'eau, d'ou une diminution du prix du mètre cube de 40%. Le nombre de branchements (36 à ce jour) malgré les maigres moyens de la population résume à lui seul l'importance de l'eau pour le village. en effet la corvée d'eau n'est plus une activité quotidienne pour les ménages.

"L'eau à la maison" me disait un villageois, "moi je veux chercher seulement l'argent pour payer ma facture"

Un autre me disait "avant on ne pouvait pas travailler en dehors du village, surtout dans les activitès de récupération de terres que le gouvernement finance, car on devait chaque après-midi aller au puit, mais aujourd'hui, avec mon branchement, je peux aller travailler ou je veux et passer le temps que je veux, il suffit d'envoyer l'argent de la facture d'eau."

En fonction,
- de la consommation en gas-oil,
- de 'entretien du moteur (vidange, filtre après 100 heures de fonctionnement),
- du salaire du chauffeur(Cham-Cham) et du releveur des compteurs (Hamed Goumar Dalkache),
- de l'omortissement du matériel (l'assemblée générale de la population du village a instruit le comité de gestion de tout faire pour que d'ici le vieillissemnet du moteur on puisse en payer un nouveau),
    le comité va fixer un nouveau prix du mètre cube (en déça bien sur de 750FCFA*)

Pour beaucoup de personnes que j'ai rencontré, l'eau n'est plus réservée uniquement à la consommation personnelle, elle doit être aussi une source de revenu (on pense évidemment au jardinage).

* 1,13 euro

YOUSSOUF

"Evolution du projet"
juillet 2013,

Le mois de juin a été le mois ou l'eau est toujours disponibleà Innagar, grace au nouveau moteur.

On n'a enregistré aucune panne . La consommation moyenne par jour est de 21 mètre cube. Il y a eu un nouveau branchement particulier au cours de ce mois.

Le prix du mètre cube est réduit de 16,66%. De 750 FCFA il est passé à 650 FCFA qui donne depuis le début des réalisations une réduction de 50% ( de 1250FCFA avant travaux à 650 FCFA aujourd'hui). Cette baisse du prix du mètre cube en plus de la disponibilité de l'eau dans les concessions résume à elle seule l'impact positif des réalisations de l'association sur les revenus de la population.

YOUSSOUF

"Evolution du projet"
Octobre 2013,

La consommation moyenne durant les mois de juillet, aout et septembre est d'environ 6 mètre cube jour. Cette baisse s'explique par la disponibilité de l'eau dans les marigots, donc l'eau du forage est réservée uniquement à la consommation des personnes.

aucune panne n'est enregistrée ni sur le moteur, ni sur le réseau de disdribution d'eau.

Selon le chef du CSI (Centre de Santé Intégré) de Inwagheur, aucune maladie causée par l'eau n'est enregistrée depuis l'installationde cette mini-adduction d'eau. Ce qui de son point de vue est exceptionnel et salutaire.

Le solde de caisse est positif à la date du premier octobre 2013.

Le salaire des agents est réhaussé de 30% pour Cham-Cham et de 50% pour Hamed Goumar.

Aucaun branchement supplémentaire n'est à signaler. Certaines personnes ont prévu de faire des jardins.

YOUSSOUF

"Evolution du projet"
Octobre 2015,

Toutes les familles ont payé et fait installer un compteur sous contrôle du service départemental de l’Hydraulique.

Le COGES (comité de gestion) de l’eau, présidé par Youssif, est cité en exemple au niveau de la préfecture pour l’excellence de sa gestion.

Les règlements des factures d’eau sont répartis entre :
- La caisse du COGES : salaires (ex Cham-Cham 30 000FCFA par mois soit un peu plus de 45€), gasoil (Ils n’achètent que du bon gasoil en station pour préserver le moteur)
- La mairie pour le suivi
- Le compte d’épargne : entretien, réparations…
- L’abonnement à la NIGELEC (électricité qui fonctionne pendant 8h)

Le compteur NIGELEC permet de gérer le gasoil, le moteur tourne seulement pour démarrer la pompe. Cet investissement a permis de maitriser la gestion des collecteurs au niveau des abreuvoirs.

Le problème reste le débit trop faible 5m³ /h alors qu’il faudrait 20m³/h.

De nombreuses maisons en dur ont été construites, des clôtures en banco sont apparues un peu partout : puisque l’eau est disponible et moins chère, il n’est plus nécessaire d’attendre la saison des pluies pour fabriquer des briques…

Haut de page

  • Accueil  • Genèse  • Projets  • Evènements  • Historique  • Situation géographique  • Contactez nous  • Soutenez nous  • Partenaires 
  • Manifestations  • Albums Photos  • Adhérents