• Accueil  • Genèse  • Projets  • Evènements  • Historique  • Situation géographique  • Contactez nous  • Soutenez nous  • Partenaires 
  • Manifestations  • Albums Photos  • Adhérents 

 
Nos actions, nos participations..
Bas de page Retour Projets Projets Hydraulique Projet Chèvres CR mission 2007
Moulin à mil
Septembre 2006: Identification du projet.

« 2015,

Le moulin semble devenu obsolète, et de ce fait n’est peut-être pas suffisamment utilisé. La possibilité de rajouter un module permettant de décortiquer les grains doit être étudiée. Cependant la population est autonome pour son entretien et nous sommes heureux de voir que chaque panne est parfaitement gérée.


« Avril 2014,

Le moulin a eut une panne début mars, mais il a été réparé par le comité de gestion.


« Octobre 2013,

Le moulin fonctionne normalement. Les travaux du local sont terminés. Quelques réparations y ont été effectuées.Le solde de caisse est toujours positif et en progression.


« Juillet 2013,

Le rythme de fonctionnement est redevenu importante ce mois grace à la banque céréalière.

en effet toutes les femmes viennent piler leur mil tous les jours.

Un jour spontannément, elles ont décidé de construire pour ce moulin un abri. Des cotisations ont été faites et les travaux sont aujourd'hui éxécutés à 95%.

Il y a eu quelques réparations. Vu la fréquentatin, le prix de la tia a été ramené à 40 FCFA au lieu de 50. Le solde de caisse est exédentaire.


« Mai 2013,

Le moulin à grains fonctionne normalement avec pour chauffeur Ihilauras Talochan.

Il a une somme de 80125 FCFA (120,30 euros) dans la caisse et son rythme de fonctinnement devrait être renforcé par la banque céréalière.

La population s'engage à lui construire un local permanent dés la fin de l'hivernage.


« Mai 2013,

Le moulin à grains fonctionne normalement avec pour chauffeur Ihilauras Talochan.

Il a une somme de 80125 FCFA (120,30 euros) dans la caisse et son rythme de fonctinnement devrait être renforcé par la banque céréalière.

La population s'engage à lui construire un local permanent dés la fin de l'hivernage.


« Novembre 2011,

En ce qui concerne le moulin, dont certains ont pu voir les photos décourageantes après les terribles inondations

de l’année 2010, une bonne nouvelle:moulin la population a pu s’organiser pour le faire réparer.


« Eté 2010,

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le village ont malheureusement occasionnées d’énormes dégâtsmoulin matériels dont

la destruction entière du marché et l’inondation du moulinmoulin offert par l’ONG Euphorbe). Pour faire face à cette situation des

cotisations ont été mises en place par les populations pour au moins réhabiliter le moulin.


« Novembre 2009,

Après la période de soudure, le moulin n'a pas redémarrer (le gas-oil n'arrive pas au moteur).

Le comité de gestion gère la situation afin de remettre le moulin en marche le plus rapidement possible.

Courrier de Youssef Abdoulkader

Président du comité locale


« Janvier 2009,

Même si aucune étude d’évaluation de son impact pour les femmes du village d’Inwagar n’a été à ce jour réalisée, il est aisé de constater 

que les tâches des femmes sont désormais allégées. Celles qui ont d’autres activités à faire (artisanat, surveillance des ânes et chèvres…)

ont naturellement plus de temps à consacrer à ces activités. Le préparation du repas quotidien prend moins de temps qu’auparavant.

Le caractère communautaire du moulin a permis aux femmes d’avoir plus d’occasions d’être ensemble, de discuter et de s’organiser plus

efficacement, en un mot, il leur a donné une conscience plus aiguë de leur statut, de l’intérêt général et des questions socio-économiques

qui concernent le village. Elles ont en plus acquis le sens de regroupement et d’organisation et surtout de l’autogestion.

Depuis peu, le comité de gestion initial a été remplacé par un nouveau comité, mis en place conformément aux normes régissant la mise

en place des comités de gestion: assemblée générale, bilan de la gestion antérieure…

Aghali Abdoulkader

Président d’Euphorbe en Développement


« Novembre 2008,

Le moulin à grains fonctionne bien. Il y a eu quelques soucis dus à l’instabilité du meunier chargé de faire tourner le moulin. Le chef Kili-Kili

n’a aucune idée des recettes, car au village l’idée, largement partagée, est que le moulin est la propriété stricte des femmes, les hommes

ne devant sous aucun prétexte s’en mêler. Je sais par d’autres sources que les recettes fluctuent. Elles connaissent des hauts et des bas,

mais l’important est que le moulin marche.

Aghali Abdoulkader

Président d’Euphorbe en Développement


« Aout 2007,

Notre première réalisation concrète a été  l'achatmoulin  et l’installation  d’un moulin à moudre,moulin  dans le village d’Inwaggheur, fin Août 2007.

Ce projet a été approuvé par la population tout entière et par les autorités locales. Il s’agit d’un moulin multi-fonctionnel destiné à moudre

différentes céréales (principalement le mil et le sorgho dans le cas présent).

Cette opération a été menée en collaboration avec l’association locale partenaire, Euphorbe en développement, qui s’est chargée de localiser

l’entreprise susceptible de fournir et commander le moulin en question, et de nous communiquer les devis.

L’inaugurationinauguration du moulin a eu lieu le 1 er Septembre en présence de Mr le préfet et de Mr le maire de Tchintabaradène, de Mr Kili Kili

Najim, chef du groupement Kousseileta, des représentants de l’association Euphorbe en développement, de 5 membres du bureau de

Euphorbe en Illabakan.


« Septembre 2006,

Identification lors de l'interview des femmes Touareg (sept.06). Réalisé par Heike Schmidt, journaliste et membre de l'association.

Interview...













Haut de page

  • Accueil  • Genèse  • Projets  • Evènements  • Historique  • Situation géographique  • Contactez nous  • Soutenez nous  • Partenaires 
  • Manifestations  • Albums Photos  • Adhérents